top of page
logo du site estelle pasquier coach professionnel

Qu'est-ce que le dumping après une chirurgie bariatrique ?

Dernière mise à jour : 22 janv. 2021


Dumping après chirurgie bariatrique en tunisie

Le syndrome du dumping est présenté par les spécialistes comme un effet indésirable de la chirurgie bariatrique ou de certaines chirurgies gastriques et œsophagiennes. Le syndrome de dumping se traduit par l'arrivée brutale d'aliments non-ingérés dans l'intestin grêle.

Définition : qu'est-ce que le syndrome de dumping ?

Concrètement, le mécanisme physiopathologique consiste en l'arrivée d'aliments peu ingérés dans l'intestin grêle. L'estomac agit normalement comme un réservoir dans lequel la nourriture est partiellement digérée par l'acide qu'il secrète mais aussi par les contractions gastriques.


Les petites particules alimentaires sont ensuite libérées de façon progressive du pylore (c'est le sphincter de sortie de l'estomac) et entrent dans l'intestin grêle. Lorsque le pylore n'est plus fonctionnel, lorsqu'il a été retiré complètement ou partiellement, les aliments non-ingérés vont entrer dans l'intestin grêle.


Cette arrivée inattendue d'aliments dans cette partie du tube digestif occasionne un mouvement de volume qui circule dans l'intestin. A cela, s'ajoute la sécrétion excessive de certaines hormones intestinales. Ces deux modifications conjuguées sont à l'origine du syndrome de dumping. La sensation de malaise que cela provoque chez la patiente arrive à la fin d'un repas ou quelques minutes après celui-ci.


Quelles sont les causes du syndrome de dumping ?


Ce syndrome est observé chez des personnes qui ont subi une intervention chirurgicale : chirurgie de l'estomac, chirurgie bariatrique (sleeve,by-pass) ou chirurgie de l'oesophage.


Pour qu'il y ait un syndrome de dumping, il faut que le pylore soit atteint. Le pylore assure en effet le passage des aliments entre l'estomac et le duodénum (c'est la partie supérieure de l'intestin grêle). Le pylore contrôle la libération des aliments depuis leur sortie de l'estomac jusqu'au duodénum.


Concernant la chirurgie bariatrique, un By-Pass gastrique induit une destruction du pylore . Après une Sleeve, le pylore est toujours en place mais son fonctionnement est altéré car il est responsable d'un passage très rapide des aliments de l'estomac vers l'intestin grêle.

Quels sont les symptômes du dumping ?

Le syndrome de dumping provoque une sensation de malaise général dont les symptômes sont :


  • Une sensation de fatigue importante

  • Des sudations

  • Des palpitations cardiaques

  • Des bruits produits par les intestins et/ou l'estomac durant la digestion

  • Des selles liquides


Ces symptômes sont davantage marqués juste suite à une chirurgie bariatrique et s'atténueront avec le temps.


Quels sont les facteurs de risques ?

Si le fait d'avoir subi une chirurgie bariatrique est un facteur de risques de développer un syndrome de dumping, aucun profil de patients n'apparaît plus à risque qu'un autre.


Le syndrome de dumping apparaît surtout après la prise d'aliments gras et/ou sucrés et lorsque la patiente mange trop vite.

Le syndrome de dumping après une chirurgie bariatrique :


La Sleeve consiste en l'ablation d'une partie de l'estomac qui est réduit ensuite à la forme d'un tube. Cette chirurgie est proposée aux patientes qui souffrent d'obésité morbide. Cette technique préserve la continuité du tube digestif mais engendre une atteinte du pylore. Elle a pour conséquence d'induire un passage très rapide des aliments de l'estomac dans l'intestin grêle ce qui peut provoquer ce syndrome de dumping. Néanmoins ,on constate que ce syndrome est moins intense chez les patientes qui ont subi une Sleeve gastrique que chez celles qui ont subi un By-Pass gastrique.

Suivez ce lien pour en savoir plus sur la chirurgie bariatrique en Tunisie.


Quand faut-il s'inquiéter ?

Si le syndrome de dumping est désagréable et inconfortable, il n'est pas pour autant dangereux pour la patiente. Le malaise passe en général au bout de 15 minutes.


Mais il est important de comprendre pourquoi il survient : Si la patiente n'est pas bien suivie après l'opération, des syndromes de dumping répétés peuvent amplement altérer sa vie quotidienne. Une patiente qui n'est pas bien suivie et qui ne bénéficie pas de conseils diététiques après son intervention, n'arrivera pas à se nourrir de la manière la plus adéquate. Il faut donc identifier le problème et l'origine des symptômes très rapidement.


Qui dois-je consulter en cas de syndrome de dumping ?


Une personne qui a subi une chirurgie bariatrique est suivie par un spécialiste. Si la patiente souffre de ces symptômes, elle doit impérativement être suivie par un spécialiste qui connaît parfaitement ce syndrome.

"L'interrogatoire" de la patiente doit permettre de poser un diagnostic. Elle devra tenir un "Carnet alimentaire" dans lequel plusieurs renseignements seront notés et ce pour chaque repas. Ceci permettra de savoir ce qu'elle a consommé, à quelle vitesse et combien de temps après le repas sont survenus les symptômes.


Quels sont les traitements proposés ?


Le traitement de base repose essentiellement sur la surveillance de l'alimentation.

Il faudra mettre en place un système d'éviction des aliments qui provoquent ce malaise. Pour que cela fonctionne, la patiente devra aussi bien mastiquer et manger lentement.

Quel est le régime alimentaire préconisé ?


Les spécialistes présentent le syndrome de dumping comme étant un effet indésirable de la chirurgie bariatrique, alors que la patiente le considère parfois comme un garde-fou !

La patiente ne peut plus manger certains aliments. Ce syndrome permet de renoncer à certains aliments plus facilement et de contrôler la qualité de ce qu'elle mange. Ce malaise survient surtout, on l'a déjà dit, après l'ingestion de certains aliments gras et/ou trop sucrés ce qui permet à la patiente de s'en priver plus facilement.


Voici quelques conseils non exhaustifs pour éviter ce syndrome de dumping :


  • Privilégiez des repas équilibrés à base de féculents (glucides), de légumes (fibres), de viande ou de protéines et de matières grasses mais en petites quantités. Eviter donc les repas trop gras !

  • Contrôlez l'apport en glucides : c'est à dire les quantités de féculents, de pain, de fruits et de produit sucrés

  • Privilégiez les aliments complets, aux céréales, les légumes secs et les aliments solides.

  • Eviter l'association de plusieurs aliments à index glycémique "élevé" dans un même repas : boisson sucrée, pain blanc, les céréales du petit déjeuner


Il est conseillé aux patientes atteintes de ce syndrome de remplacer les 3 gros repas journaliers par plusieurs repas du quantité réduite.


Si les symptômes persistent, il est évident qu'il faudra consulter un médecin car lui seul est habilité à poser un diagnostic et à soulager la patiente en lui proposant le traitement médical adéquat.


Estelle Berrich Pasquier

Life Coach - Coach en Obésité et

Chirurgie esthétique et réparatrice


Portable : (+ 33 ) 6 22 30 64 20

WhatsApp / Viber : (+ 216 ) 55 291 639

Fixe : (+ 33) 09 88 99 99 26

______________________________________________________

Groupe fermé chirurgie esthétique et réparatrice :

Séance de Coaching individuelle ou collectif : Zoom meeting

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page