top of page
logo du site estelle pasquier coach professionnel

Se connaitre après Chirurgie Obésité : Le chemin vers l'Equilibre Émotionnel

La chirurgie de l'obésité est souvent perçue comme un moyen pour perdre du poids rapidement, mais il s'agit en réalité d'un processus complexe qui va bien au-delà de la simple perte de kilos. Après cette intervention, les patients doivent faire face à des changements émotionnels et comportementaux importants. Pour beaucoup, la nourriture était un refuge, une échappatoire à leurs émotions, leur antidépresseur. Cependant, avec la chirurgie de l'obésité, la relation avec la nourriture doit évoluer, car elle ne peut plus étouffer les émotions.

Apprendre à se connaître, à comprendre son mode de fonctionnement, et à gérer ses émotions est essentiel pour le succès à long terme de cette intervention. Dans cet article, nous explorerons en détail pourquoi il est si crucial de s'engager dans ce processus d'auto-connaissance et de respect de son mode de fonctionnement après une chirurgie de l'obésité.


1. La Bouffe Comme Antidépresseur


une femme se demande qu'est ce qu'elle va manger

Avant la chirurgie de l'obésité, de nombreuses personnes en surpoids ou obèses utilisaient la nourriture comme un moyen d'échapper aux émotions négatives ou stressantes. Manger de façon excessive pouvait temporairement soulager le stress ou l'anxiété, procurant ainsi un sentiment de réconfort et de calme. Cependant, cette dépendance à la nourriture était une solution temporaire et n'adressait pas les problèmes émotionnels sous-jacents.


2. Le Changement de Paradigme Après la Chirurgie


Avec la chirurgie de l'obésité, la capacité à manger de grandes quantités de nourriture diminue considérablement. Ce changement drastique oblige les patients à adopter une nouvelle approche vis-à-vis de la nourriture. La bouffe ne peut plus être utilisée comme une béquille émotionnelle, et c'est là que le véritable travail commence.



3. L'Importance de l'Auto-Connaissance


une femme entrain de faire du yoga

Apprendre à se connaître est la première étape pour mieux comprendre ses émotions, ses déclencheurs, et ses comportements face à la nourriture. Les patients doivent être conscients de leurs émotions, qu'elles soient positives ou négatives, et apprendre à les identifier sans chercher à les étouffer avec la nourriture. La pratique de la pleine conscience et de la méditation peut être utile pour développer cette conscience de soi.


4. Comprendre Son Mode de Fonctionnement


homme indécis sur ce qu'il va manger

Chaque individu a un mode de fonctionnement unique. Certaines personnes peuvent être plus enclines à manger lorsqu'elles sont stressées, tandis que d'autres peuvent ressentir le besoin de se récompenser avec de la nourriture après une journée difficile. Comprendre ces schémas de comportement permet de mieux les gérer et d'adopter des stratégies alternatives pour faire face aux émotions.


5. Gérer les Émotions Autrement


une femme entrain de peindre

Une fois que les patients prennent conscience de leurs émotions et de leur mode de fonctionnement, ils peuvent commencer à développer des mécanismes de gestion émotionnelle plus sains. Cela peut inclure des techniques de relaxation, des exercices physiques, l'écriture d'un journal, ou encore chercher le soutien d'un professionnel de la santé mentale.


6. Le Lien Entre Émotions Mal Gérées et Obésité


Statistique d'obésité dans le monde

Les émotions mal gérées jouent un rôle significatif dans l'apparition et la pérennisation de l'obésité. Lorsque la nourriture est utilisée comme moyen de faire face à des émotions difficiles, cela peut entraîner une prise de poids excessive et une dépendance néfaste à la nourriture. En apprenant à gérer ses émotions de manière plus constructive, les patients peuvent améliorer leur relation avec la nourriture et favoriser une meilleure santé physique et mentale.


Conclusion

La chirurgie de l'obésité offre une chance de repartir sur de nouvelles bases, mais elle nécessite un travail profond sur soi pour réussir à long terme. Apprendre à se connaître, respecter son mode de fonctionnement, et gérer ses émotions de manière saine sont des éléments essentiels pour transformer sa relation avec la nourriture. En intégrant ces changements émotionnels et comportementaux, les patients peuvent non seulement atteindre leurs objectifs de perte de poids, mais aussi améliorer leur bien-être global et leur qualité de vie. La clé du succès réside dans la prise de conscience et l'engagement envers un cheminement personnel vers l'équilibre émotionnel après la chirurgie de l'obésité.



Estelle Berrich Pasquier

Estelle Berrich Pasquier

Life Coach

Portable : (+ 33 ) 6 22 30 64 20

WhatsApp / Viber : (+ 216 ) 55 291 639




_____________________________________________________

Groupe fermé chirurgie esthétique et réparatrice :

Séance de Coaching individuelle ou collectif : Zoom meeting

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page